Valeurs

Adderus s’emploie à conjuguer les valeurs suivantes au quotidien pour les faire vivre dans ses missions :

Exigence & Résultat

Bienveillance avec exigence, culture des objectifs et sens du résultat. Recours aux approches et outils les plus efficaces et innovants.

Respect & Ouverture

Respect de la personnalité et du rythme de chacun. Confiance dans la capacité de réussite. Cadre et liberté dans le cadre, autonomie.

 Energie & Créativité

Valoriser la singularité de chacun et mettre en œuvre notre énergie pour explorer de nouvelles pistes professionnelles stimulantes. Remise en cause et optimisation continues de nos pratiques.

Co-responsabilité & Confiance

Développement d’une alliance de partenaires performante et durable qui s’appuie sur la confiance.

Ces valeurs essentielles nous inspirent et notre manière de travailler en découle directement.

Ainsi, dans notre collaboration, nous portons une attention particulière aux aspects suivants :

  • Qualité de l’accompagnement et sens du résultat

Notre objectif est de maximiser les conditions de réussite de la mission et d’atteindre un résultat durable.

Pour chacune de nos interventions, nous réalisons un audit préalable pour définir le besoin, les enjeux, les ressources disponibles et leviers de réussite.

Nous définissons ensuite ensemble les objectifs et les axes prioritaires de l’accompagnement.

Il est essentiel à nos yeux qu’il y ait un engagement mutuel et que nous soyons des partenaires co-responsables de la démarche.

  • Confidentialité et Transparence

En accord avec notre déontologie, le contenu de notre travail est confidentiel.

Le cadre défini au démarrage, le rythme du travail effectué et la progression par rapport aux objectifs fixés ainsi que les points d’étape permettent de mesurer le succès de la démarche.

Adderus se réfère au code de déontologie de la Société Française de Coaching.

1 – Devoirs du coach

Art. 1-1 – Exercice du Coaching
Le coach s’autorise en conscience à exercer cette fonction à partir de sa formation, de son expérience et de sa supervision.

Art. 1-2 – Confidentialité
Le coach s’astreint au secret professionnel.

Art. 1-3 – Supervision établie
L’exercice professionnel du coaching nécessite une supervision. Les Membres accrédités de la Société Française de Coaching sont tenus de disposer d’un lieu de supervision.

Art. 1-4 – Respect des personnes
Conscient de sa position, le coach s’interdit d’exercer tout abus d’influence.

Art. 1-5 – Obligation de moyens
Le coach prend tous les moyens propres à permettre, dans le cadre de la demande du client, le développement professionnel et personnel du coaché, y compris en ayant recours, si besoin est, à un confrère.

Art. 1-6 – Refus de prise en charge
Le coach peut refuser une prise en charge de coaching pour des raisons propres à l’organisation, au demandeur ou à lui-même. Il indique dans ce cas un de ses confrères.

2 – Devoirs du coach vis à vis du coaché

Art. 2-1 – Lieu du Coaching
Le coach se doit d’être attentif à la signification et aux effets du lieu de la séance de coaching.

Art. 2-2 – Responsabilité des décisions
Le coaching est une technique de développement professionnel et personnel. Le coach laisse de ce fait toute la responsabilité de ses décisions au coaché.

Art. 2-3 – Demande formulée
Toute demande de coaching, lorsqu’il y a prise en charge par une organisation, répond à deux niveaux de demande : l’une formulée par l’entreprise et l’autre par l’intéressé lui-même. Le coach valide la demande du coaché.

Art. 2-4 – Protection de la personne
Le coach adapte son intervention dans le respect des étapes de développement du coaché.

3 – Devoirs du coach vis à vis de l’organisation

Art. 3-1 – Protection des organisations
Le coach est attentif au métier, aux usages, à la culture, au contexte et aux contraintes de l’organisation pour laquelle il travaille.

Art. 3-2 – Restitution au donneur d’ordre
Le coach ne peut rendre compte de son action au donneur d’ordre que dans les limites établies avec le coaché.

Art. 3-3 – Equilibre de l’ensemble du système
Le coaching s’exerce dans la synthèse des intérêts du coaché et de son organisation.

4 – Devoirs du coach vis à vis de ses confrères

Art. 4-1-1 – Les Membres Postulants peuvent, dans toute communication professionnelle les concernant, faire état de leur « engagement écrit à respecter la Déontologie de la Société Française de Coaching ».

Art. 4-1-2 – Selon l’accréditation qu’ils ont reçue, les autres membres ont le droit d’utiliser les appellations déposées ci-dessous dans toute communication professionnelle les concernant :
– pour les membres Titulaires : « membre Titulaire de la SFCoach® » (logo déposé)
– pour les membres Associés : « membre Associé de la SFCoach® » (logo déposé)

Art. 4-1-3 – Les droits ci-dessus sont conditionnés au versement effectif par le Membre concerné de sa cotisation annuelle appelée.

Art. 4-2 Obligation de réserve
Le coach se tient dans une attitude de réserve vis à vis de ses confrères.

5 – Recours

Art. 5-1 – Recours auprès de la SF Coach®
Toute organisation ou personne peut recourir volontairement auprès de la Société Française de Coaching en cas de manquement aux règles professionnelles élémentaires inscrites dans ce code ou de conflit avec un coach de la SF Coach®.